5 façons de te sentir (enfin) bien cette année

1)      Sacre ta balance aux vidanges 

Plus tu te pèseras, moins tu iras bien. Point. Même si ça descend. Ça ne descendras pas tout le temps, c’est impossible. L’affaire, c’est qu’en te pesant, tu es témoin de chaque micro-fluctuation de poids que tu as, et ça te fais paniquer. Ensuite, ton poids du jour influencera comment (et combien) tu vas manger et bouger durant la journée. Et le lendemain, c’est pareil. Y’a juste pas d’issue. En te pesant, tu gardes en tête ce mauzus de chiffre toute la journée, et tu n’es plus 100% là avec les vraies affaires de la vie. Tsé, tes amis, ta famille, ton emploi….non, non, il y aura toujours une case de ton cerveau occupée par LE chiffre. Pourquoi t’imposer ça? Non, ça ne te motive pas. Ça te fait juste du mal. Sacre-moi ça aux poubelles.

 

2)      Porte des vêtements à ta taille

Je sais, une corde sensible… Celle-là, t’as pas vraiment envie de te le faire dire, je sais… En gardant tes boites de linge de toutes les tailles de la dernière décennie…ce n’est pas vivre dans le moment présent. C’est vivre en attendant. Et ça ne te rend pas heureux(se).  Tu es de ceux et celles qui s’habillent volontairement en trop petit pour se motiver à perdre du bedon? C’est presque du masochisme, ça. Essaie d’être bien en ayant du mal à bouger librement et en ayant le souffle court : impossible. C’est juste un constant rappel que tu te sens gros(se), et c’est très rough sur l’estime personnelle. Débarrasse-toi des vêtements qui ne te font plus et, un jour, tu t’en rachèteras à ta taille, si changement il y a . Car de s’habiller AUJOURD’HUI à ta taille D’AUJOURD’HUI ne fixe pas ton poids D’AUJOURD’HUI dans le temps. Ça va juste te faire sentir un peu mieux aujourd’hui.

 

3)      Détoxifie ton fil d’actualité !

Abonné(e) à des tonnes de pages Fitness pour te motiver? Tu regardes religieusement les transfos AVANT/APRÈS?! Arrête-moi ça tout de suite. Dans ces images, on ne t’expose qu’à un seul côté de la médaille, et la réalité derrière est souvent beaucoup moins wow… tellement dommage que la santé mentale ne paraisse pas sur une photo ! C’est comme ce couple qu’on a tous déjà connu, qui via les réseaux sociaux, paraissait LE-couple-le-plus-heureux-sur-la-terre, mais qu’en réalité, ne l’était vraiment pas tant que ça….  Ou la maman qui publie ses bricolages et sorties cool avec sa progéniture,  mais qui en réalité, est juste tellement à boutte! Non non non, Facebook ne nous dit pas tout!

Crois-moi (et la science, parce que c’est prouvé), être exposé à des modèles parfaits peut grandement nuire à ton estime personnelle, et ainsi à l’atteinte de tes objectifs. Alors la prochaine fois qui te prendra l’envie de à scroller des «avant-après», rappelle-toi UNO que ça va te mettre down et DEUXIO, que,  des fois, la personne du «avant» et celle du «après» n’est même pas la même! POUAHH ridicule , je sais!

Non mais plus  sérieusement, un petit DÉTOX (c’est tellement à la mode en plus!) s’impose ma chère.

 

4)      Arrête de parler de poids

Arrête de parler de ton poids et de celui des autres. Plus tu en parles, plus on va t’en parler. Tu connais sans doute une personne au régime qui ne parle que de ça…fatiguant, non? Ou d’une autre qui parle toujours de ses 5 livres en trop. De quoi leur parle-t-on? De poids! Je ne compte plus le nombre de personnes qui m’ont dit redouter de se faire parler de leurs fluctuations de poids, mais qui sont les premières à noter haut et fort la perte de poids d’un collègue ou le laisser-aller d’une autre. Ça va dans les 2 sens, tsé. Ne parle pas de poids, JAMAIS, et tu verras, on t’en parlera de moins en moins. Quand tu seras rendue une pro, concocte-toi des petits phrases cutes pour détourner la conversation si on t’en parle. Du genre : « Bah, moi, le poids des autres, je m’en fous pas mal. » ou mon préféré : « Bon, on change-tu de sujet là?! ». Ça clôt le sujet, je t’en passe un papier!

 

5) Apprends à AIMER bouger

Sérieusement, vas-tu ENCORE te remettre à l’entraînement pendant la prochaine année? Oops, excuse-moi, je voulais plutôt dire pendant les 3 prochaines semaines? On va se le dire, tu n’aimes probablement même pas ça, ou limite tu fais ça pour te punir d’avoir mangé «tout ça» pendant les fêtes. Bin, tu sais quoi, c’est exactement ça le problème… En tant qu’humain, on vit pour avoir du fun. Si tu te fais suer (jeux de mot!) à faire quelque chose que tu n’aimes pas, je te souhaite sincèrement d’arrêter de le faire.

Bouger, c’est important, et ça fait du bien. Trouve-toi donc une activité en fonction de ton plaisir, et non en fonction du nombre de calories brûlées. Sors jouer dehors dans ta cour avec tes enfants, ton conjoint, ton chien, ton voisin pis ris un bon coup. Prends-toi un bloc de 20 séances sur Groupon de yoga, de crossfit ou de cani-cross. Oblige ton chum à s’inscrire à un cours de danse ou de badminton. Fais-ce que tu veux, mais AIMES ça s’il-te-plait !

 

Crois-moi, en respectant ces 5 commandements (faut ben se prendre au sérieux des fois hahaha) 2018 va être top! Juste comme toi 😊

 

Image: Unsplash
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + 2 =