Ces temps-ci, je suis parfois fatiguée de devoir peser mes mots bien que je sois probablement l’une des nutritionnistes qui les pèse le moins. Tout doit être dit avec huit couches de papier bulles, entre deux compliments « je sais que vous faites votre possible »; « je comprends » et tout le monde se sent attaqué alors que […]

Qui dit obésité, dit stigmatisation. Trop souvent les personnes grosses font face à des commentaires et des remarques négatives liés à leur poids ce qui peut contribuer à nuire à la santé mentale, et même à la santé physique. Et si cette stigmatisation se déclinait en 3 sous-sections de nos jours. Je vous propose donc […]

L’autre jour je revenais d’une course avec mon amoureux. Les enfants étaient à l’école, il faisait vraiment beau; l’une des premières journées de soleil de 2021…la course n’était ni trop courte, ni trop longue : je filais le parfait bonheur. Parce que débuter ma journée par une activité physique me procure une dose d’endorphine que rien […]

La ressemblance entre moi dans cette tranche de vie et certaines personnes qui prennent rendez-vous en nutrition est frappante. La « consigne » était claire : faire les exercices de cou. Je n’ai pas écouté la professionnelle. Je pourrais partir en peur et dire « que ça ne fonctionne pas cette histoire là, encore une arnaque, etc ». Ben non. La seule personne à blâmer ici, c’est Bibi.

Si tu lis ces lignes, c’est probablement parce que tu es tellement souvent en mode « tout » que tu t’épuises…donc tu reviens à la case départ, celle que tu redoutes par-dessous tout : la case RIEN, ou affectueusement surnommée le stade F*& OFF.

Alors, que faire? Détester ce corps? Non, il y a une nuance, et ce court texte se veut une introduction à ce concept que j’aime également beaucoup. Je fait référence ici au concept de « body neutrality », ou littéralement le fait d’être NEUTRE par rapport à son corps

Je suis grossophobe. Tu l’es aussi. Tu es toi-même en surpoids? Pas grave, tu es probablement grossophobe. Je sais, tu ne t’en attendais pas…moi non plus.   J’ai lu le livre sur la grossophobie d’Édith Bernier, Grosse, et puis? Et j’avais envie de te faire part de mes commentaires et réflexions concernant ce livre, au […]

La personne anorexique va toujours restreindre drastiquement son alimentation, mais, contrairement à la croyance populaire, elle continue de manger. On croit souvent à tort que la personne anorexique ne mange pas : cela n’est pas vrai! Elle mange certains aliments, dont la liste diminue au fil de l’évolution de la maladie. Typiquement, les viandes et les aliments moins nutritifs (grignotines, desserts et boissons renfermant des calories) sont les premiers aliments à être retirés de l’alimentation.

Toi, quand tu as envie de ces aliments là, tu ne t’assumes pas réellement. Tu as développé plusieurs stratégies afin que cela ne paresse pas. Ton chum n’est pas fou, mais il n’a aucune idée de la fréquence (ou des quantités) que tes petits détours vers des aliments moins sains arrivent. Tes enfants? Ils ne connaissent même pas l’existence de ces aliments là chez toi, car ils sont sur la plus haute tablette du garde-manger. Ni vu, ni connu.

Trop de légumes et trop de cardio fait prendre du poids à long terme chez la personne ayant eu recours à une chirurgie bariatrique!