La pratique de la course à pied est très en vogue depuis quelques années. Nombreux y voient une manière économique, simple et très efficace de se mettre en forme ou pour gérer leur poids. En effet, la course à pied est certainement l’une des activités physiques les plus exigeantes qui soit sur le plan énergétique, et donc très attirante pour ceux et celles qui veulent perdre du poids.

Là où ça me titille, c’est quand j’entends l’équation inverse, soit « Je veux perdre du poids POUR pouvoir courir (mieux, plus vite, etc) »

Comprenez-moi bien, je ne dénis nullement le fait qu’avec une bonne surcharge pondérale, la pratique de la course à pied est plus ardue qu’une personne de plus faible poids. PAR CONTRE, il est très fréquent que des personnes, hommes et femmes de tous les âges, de poids normal, veulent perdre du poids pour améliorer leur performances sportives… Je trouve ça un peu illogique et voici pourquoi :

 

Premièrement, il importe que je définisse le « poids normal ». Le poids normal fait référence ici non pas au poids santé tel que décrit par l’IMC (vous savez, la charte qui ne tient pas compte de la musculature, du bagage héréditaire ou d’une multitude de facteurs importants?), au poids maintenu sans effort, en mangeant à sa faim et en étant modérément actif.

Ceci état dit, quand on est à notre poids normal (d’équilibre[1]), il faut s’attendre à ce que notre corps veuille rester LÀ. Pas en dessous, pas au dessus. Si on commence à lui imposer des restrictions caloriques (couper ça et là), on perturbe cet équilibre et le corps n’aime pas ça. Alors viennent les effets pervers de cette restriction énergétique (toujours dans le but de courir mieux, rappelons-le) : des petits bobos apparaissent, une plus grande fatigue se fait ressentir, des envies de sucre plus difficiles à contrôler, un épuisement mental, etc.

Et souvent, une diminution de la performance sportive, car le corps n’est pas au top. N’est pas à SON top, devrais-je dire. Car évidemment, vous pouvez avoir l’air en pleine forme (surtout à cette époque où la forme est associée à la perte de poids), sans l’être plus pour autant.

 

Deuxièmement, j’ai souvent l’impression que le motif évoqué (améliorer ses performances sportives) n’est pas le réel moteur de cette quête d’un corps plus svelte. Mais c’est socialement acceptable, même encouragé, de vouloir être plus mince pour courir, alors tiens…je vais évoquer cette raison alors qu’en fait, je veux me débarrasser de ce petit 5-10 lb depuis belle lurette pour des motifs beaucoup plus profonds…

 

Enfin, dans le monde tricoté-serré des coureurs, on ne fera pas l’autruche, c’est vrai que la plupart sont minces (parfois maigres). Vouloir perdre du poids n’est –il pas un peu pour avoir l’impression d’appartenir davantage à ce club de course ? On jase, là…

Bon…vous me trouvez plate, je sais. C’est un peu poche de se faire dire que tous les efforts que vous êtes possiblement en train de faire sont peut-être contre-productifs. Je sais.

Mais mon message se veut ceci : si vous vous sentez en forme, que vous mangez varié (ci sans exclure de groupes alimentaires) dans le respect de vos signaux de faim et de satiété, que vous accordez suffisamment de repos à votre corps et que vous pratiquez la course à pied pour le plaisir de courir…est-il vraiment nécessaire d’entreprendre une démarche de perte de poids, qui risque de tout saboter cet équilibre merveilleux que vous avez implanté dans votre vie ? Si vous voulez apprendre à manger plus équilibré, c’est bien correct ! Mais de grâce, cessons de faire rimer automatiquement « mieux manger » avec « manger moins de calories » !

La quête d’une perte de poids est devenue la norme, mais est-elle réellement synonyme de meilleure santé et de meilleure forme ? Pas toujours. Alors, mesdames, messieurs, peu importe votre poids…courez fièrement parce qu’après tout : vous courez, et c’est ça qui est génial !

[1] Set Point : http://nedic.ca/set-point-what-your-body-trying-tell-you, page consultée le 11 juin 2015

2 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *