Il t’arrive, comme tout le monde je te rassure, d’avoir envie de chips, de chocolat ou même d’une cuillère de Nutella directement du pot. Tu crois que ce n’est pas normal, que tu ne devrais pas avoir envie de ces aliments là. Tu crois que le fait de succomber à ces envies là révèle la personne que tu crois être : une toutoune qui manque de volonté. Voilà d’ailleurs pourquoi tu as un problème de poids : tu n’es « même pas capable » de contrôler tes envies de manger!

Rien ne parait

Toi, quand tu as envie de ces aliments là, tu ne t’assumes pas réellement. Tu as développé plusieurs stratégies afin que cela ne paresse pas. Ton chum n’est pas fou, mais il n’a aucune idée de la fréquence (ou des quantités) que tes petits détours vers des aliments moins sains arrivent. Tes enfants? Ils ne connaissent même pas l’existence de ces aliments là chez toi, car ils sont sur la plus haute tablette du garde-manger. Ni vu, ni connu.

Quand tu as envie de McDo ou d’autres aliments du genre, c’est dans ton auto que ça se passe. Via le service-au-volant, cela va de soi. Pas question d’entrer et de commander en face des gens, que penseront-ils! Il t’arrive de manger rapidement une commande assez généreuse en retournant chez toi après une journée de travail stressante. Tu dois préparer le souper…et en manger, toujours dans le but que rien ne paraisse. Tu n’as pas faim du tout, mais « the show must go on! »

J’ai envie de te poser une question : pourquoi t’imposes-tu de manger seule, et en cachette? As-tu réellement l’impression que ton(ta) compagnon(-pagne) de vie te jugerait? Ne te juges-tu pas toi-même au fond?

 

Et si tu étais plus mince?

Si tu avais un poids inférieur, si tu étais mince, te cacherais-tu autant? Non? Mais quelle est la différence? Une personne qui a des rondeurs n’a-t-elle réellement pas le droit de manger des aliments moins nutritifs de temps en temps?

La prochaine fois que tu arrives pour manger en cachette, je t’invite à prendre le temps de cibler ce qu’il se passe. Es-tu stressé (e)? Est-ce rendu une habitude? As-tu réellement faim? Nous ne pouvons clairement pas régler l’ensemble de ces comportements en même temps, dans un claquement de doigts, hélas! Mais le simple fait d’identifier ce qui te pousse à manger en cachette, à la va-vite, apporte une piste de solution.

Alors : pourquoi manges-tu en cachette?

Tu te reconnais? Tu as besoin d’aide pour briser ce cycle? Nos nutritionnistes peuvent t’accompagner.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *