La chirurgie bariatrique ou encore chirurgie de l’obésité, est une intervention chirurgicale permettant de perdre du poids en modifiant la capacité de l’estomac ou encore en diminuant l’absorption des nutriments. Il existe plusieurs types de chirurgie bariatrique. Chacune des chirurgies de l’obésité apporte des avantages, mais aussi des inconvénients potentiels. L’Indice de Masse Corporelle (IMC) est ce qui à l’heure actuelle défini avec le plus de simplicité le fameux poids santé. Il y aurait beaucoup à dire sur cet indice qui est loin d’être parfait, mais ce n’est pas le but de ce billet de blogue.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’IMC est un outil permettant d’évaluer le degré général d’obésité.  
L’IMC (kg/m2) se calcule à partir du poids (en kg) divisé par la taille (en m) au carré. Il ne prend donc pas en considération la proportion de gras, ni de muscle dans le corps.  

Classification  

  • Poids santé (IMC >18.5 à 24,9)  
  • Embonpoint (IMC >25 à 29,9)  
  • Obésité classe 1 (IMC >30)  
  • Obésité classe 2 (IMC >35)  
  • Obésité classe 3 (IMC >40) ou obésité morbide 

Bien qu’il s’agisse d’un seul élément pouvant décrire la santé, c’est bien souvent le critère principal pour déterminer si une personne peut avoir recours à la chirurgie bariatrique ou pas.
Comme son nom l’indique, il s’agit d’un indice, et donc d’un autre chiffre, qui ne saurait décrire qui vous êtes. 

 Qui peut être candidat à la chirurgie bariatrique? 

  • Votre IMC est plus grand que 40
  • OU, votre IMC est de 35 et plus, et vous souffrez d’au moins une maladie grave liée à votre obésité, appelé co-morbidité (par exemple : diabète, hypertension, cholestérol, apnée du sommeil, etc.) 

Pour être candidat, il faut aussi avoir tenté de façon sérieuse et encadrée par un professionnel de la santé de faire des modifications au niveau de nos habitudes vie, dont au niveau alimentaire et activités physiques. 
 
Finalement, le critère, probablement le plus important, est d’être prêt! 
Mais qu’est-ce que ça veut dire pour vous, être prêt…. 

Être prêt à faire des modifications d’habitudes de vie significatives puisque la chirurgie bariatrique n’est pas magique : elle implique des changements importants. Pour en apprendre davantage sur les changements à apporter, consultez notre formation en ligne, disponible sur notre boutique en ligne.
Pouvoir se faire opérer ne veut pas dire, DEVOIR se faire opérer: il s’agit d’une décision personnelle. 
Est-ce que vous vivez avec l’obésité ou est-ce que vous souffrez de votre obésité?

Alors, êtes-vous un candidat potentiel pour la chirurgie bariatrique?

*** La chirurgie bariatrique peut être envisagée chez les individus dont le diabète de type 2 est mal contrôlé malgré une gestion médicale optimale et qui ont un IMC de 30 à 34,9 (selon les nouvelles lignes directrices sur la gestion de l’obésité publié en 2020.)

 

Références : 

https://obesitycanada.ca/fr/deslignesdirectrices/   2020
Lignes directrices canadiennes pour la classification du poids chez les adultes 

https://www.canada.ca/content/dam/hc-sc/migration/hc-sc/fn-an/alt_formats/hpfb-dgpsa/pdf/nutrition/cg_quick_ref-ldc_rapide_ref-fra.pdf 
https://asmbs.org/resources/metabolic-and-bariatric-surgery

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] certaines situations, la chirurgie bariatrique ne devrait pas être une option. Vous répondez aux critères d’accès, parfait, mais est-ce le bon choix pour […]

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *