L’anorexie nerveuse

L’anorexie mentale, ou nerveuse, est caractérisée par un refus de maintenir un poids adéquat pour sa taille, une peur intense de prendre du poids et une altération de l’image corporelle. Souvent, la personne sait qu’elle est mince, mais ressent un besoin quasi viscéral de perdre toujours plus de poids, au détriment de sa santé.

« Quand je me regarde dans le miroir, je vois bien que je suis maigre et que ce n’est pas beau. Mais j’ai si peur de manger, je suis terrorisé(e) de voir mon poids augmenter. Je me sens tellement angoissé( e) à l’effet que les gens vont remarquer que j’ai pris du poids. Je veux passer inaperçu(e). »

La personne qui souffre d’anorexie peut utiliser différentes stratégies afin de perdre du poids, bien sûr en plus d’une restriction énergétique importante et non compatible avec son niveau d’activités et d’engagements souvent élevés. Il arrive fréquemment que la personne s’entraine vigoureusement.

anorexie

Quelques faits sur l’anorexie mentale :

Prévalence : 1% de la population, touche 9 personnes de sexe féminin pour une personne de sexe masculin.

Âge d’apparition : Majoritairement à l’adolescence, avec un pic d’incidence à 14 et à 18 ans, mais de très jeunes enfants (parfois 8-9 ans) de même que des individus plus âgés peuvent le développer.

Comorbidités : Les troubles anxieux et troubles obsessionnels-compulsifs (TOC) ont une forte prévalence chez les personnes anorexiques.

Manifestations physiologiques  :

  • À noter que ces manifestations cliniques ne sont pas toujours présentes
  • Amaigrissement (plus de 15% du poids corporel initial)
  • Arrêt des menstruations
  • Perte de cheveux, ongles cassants, extrémités bleutés(doigts)
  • Lanugo (fin duvet qui recouvre le corps)
  • Hypothermie

Bien sûr, la personne anorexique ressent une profonde détresse et a besoin de support médical afin de surveiller ses signes vitaux, en plus d’intervenir dans le cas d’une hospitalisation. Un travail à long terme aux niveaux psychologiques et nutritionnel est de mise afin de guérir de l’anorexie et de retrouver un certain équilibre de vie.

Prise en charge à la clinique :

Nous travaillons toujours conjointement avec une psychologue spécialisée en troubles de l’alimentation et alternons les rencontres avec celle-ci. Les rencontres seront aux semaines ou aux deux semaines. Votre nutritionniste se fera un devoir d’assurer un suivi étroit avec le médecin de son (sa) cliente afin d’assurer un rétablissement du poids corporel et d’aller vers une alimentation normale.

Enfants et adolescents

Chez notre clientèle mineure, nous intégrons la famille au cœur du traitement en rencontrant les deux parents, de pair ou individuellement, afin que tous se sentent confortables, appuyés et guidés vers la guérison de leur enfant. Comme l’anorexie prend malheureusement bien souvent en otage toute la famille, il nous apparait de mise que la famille soit impliquée.

Demande d’information / Prise de rendez-vous

Vous pouvez nous contacter par téléphone au 450-951-5135 ou via le formulaire ci-dessous.